Étiquettes

, , , , , , ,

Je ne suis pas trop magazines féminins que je trouve très souvent ennuyeux et ultra-remplis de publicités. La semaine dernière au kiosque, j’ai tout de même acheté le Grazia allemand avec une Sarah Jessica Parker souriante en couverture très color block. Les magazines le savent (statistiques à l’appui): mettre Sarah Jessica Parker en couverture fait vendre. Mais lorsqu’on s’attarde sur l’article, ce n’est qu’une critique faite à l’actrice (de quelques lignes) qui est décrite comme une personne sans goût ni style et qui doit faire appel aux services d’une assistante pour ses looks. Je trouve cette façon de faire peu honnête et il ne faut pas s’étonner que la presse de ce type souffre de la concurrence d’internet.

Voici l’extrait en allemand qui lui a valu sa couverture :

Publicités